Préparer son entrée en médecine

La Première Année Commune aux Études de Santé (PAES ou PACES)

Un cap difficile et incontournable

Les études de médecine sont particulièrement sélectives. Que l'on souhaite devenir médecin, dentiste, sage-femme, pharmacien ou kinésithérapeute, il faudra passer le cap de la PACES.

On ne peut faire cette première année de médecine que 2 fois. C'est pourquoi le stress est particulièrement important, notamment pour les doublants qui jouent leur avenir médical.

Par ailleurs, les taux de réussite sont bien loin de ceux du Bac puisqu'environ 11% à 13% des inscrits (selon les Facs) réussiront le concours.

Des matières nouvelles et un environnement de travail différent

Parmi les matières de Lycée, seules la Physique (UE 3), la Chimie (UE 1), la SVT (UE 2) et les Statistiques (UE 4) seront retrouvées en PACES. Il s'agit en revanche de matières très importantes et sélectives.

Une très faible part du programme de SVT de Lycée est toutefois utile pour la PACES et l'essentiel sera découvert lors de cette première année de médecine.

Le reste des UE (Unités d'enseignement) concernera des matières totalement nouvelles pour les lycéens.

Les cartes sont ainsi en partie rebattues, ce qui est un bon point pour certains élèves. Mais statistiquement, les Bacs avec Mention ont évidemment plus de chances de réussite au concours.

L'encadrement en PACES est celui de la Fac, il est donc beaucoup moins structurant qu'en lycée. Il va falloir apprendre à s'organiser et à travailler de façon autonome. C'est pourquoi beaucoup d'élèves s'inscrivent en parallèle dans une prépa, même si le tutorat est une excellente alternative à ces prépas.

Comment se préparer à une entrée en médecine

Apprendre à travailler efficacement

L'une des difficultés majeures de la PACES sera de savoir gérer l'énorme masse de travail. Seule une parfaite organisation et un travail intensif pourront s'avérer payants.

Comme on n'apprend pas à travailler du jour au lendemain, les élèves sérieux de Lycée qui ont au fil des années su mettre en place une bonne méthode de travail partent avec un réel avantage. car l'ennemi numéro 1 de l'étudiant en médecine sera le temps (ou le stress ? mais les 2 sont liés).

Savoir prendre les points où ils sont

Il est illusoire d'espérer réussir le concours grâce à une ou deux matières. Elles sont trop nombreuses, et il va falloir assurer un niveau moyen sur l'ensemble d'entre elles, quitte à être meilleur sur certaines.

Par conséquent, les efforts vont devoir se répartir sur un ensemble de cours et de la manière la plus efficace possible.

Puisqu'on ne peut pas venir à bout de tout et être prêt partout, la question qui se posera sera celle de savoir ce qu'on doit faire et où s'arrêter. Quelle durée de préparation consacrer à telle ou telle matière ? Cela dépendra de chacun et il n'y a pas de réponse unique, mais tous devront se la poser et ce sans paniquer.

Anticiper durant la Terminale S

On trouve depuis quelques années des préparations durant l'année de Terminale S qui permettent de prendre de l'avance sur la PACES. Ce type de préparation peut s'avérer efficace, à condition de ne pas se mettre en danger pour le Bac.

En bref, si vous êtes un élève solide de Lycée, s'inscrire à une telle préparation pourra vous aider à faire face à la PACES lorsque vous y serez.

L'une des prépas les plus réputées pour les Terminale S est Cours THALÈS : http://www.cours-thales.fr.